Recevoir un devis gratuit pour des produits EDM

1 Créez vous un compte gratuitement sur notre site.
2 Parcourez notre catalogue et ajoutez vos produits dans votre panier.
3 Validez votre panier et demandez un devis gratuit

En cas de problème, vous pouvez également nous contacter par téléphone ou mail.

Horaires d'ouverture de notre accueil

Lun-Ven 09h00 - 18h00
par Sophie / 05/08/2020

Chaque année, le cancer du sein a un impact sur la vie de millions de femmes et constitue toujours un sujet capital en matière de santé. Selon des estimations récentes, une femme sur onze (environ 9 %) en France développera un cancer du sein invasif au cours de sa vie.

Rien que cette année, on estime qu'il y aura environ 59 000 nouveaux cas et 12 000 décès.

Les apports de l'échoguidage dans les actes de biopsie

À titre préventif, les médecins procèdent couramment à divers examens de détection précoce. Ces examens peuvent être réalisés par mammographie, examen échographique ou autres études d'imagerie. Les grosseurs ou les anomalies généralement associées au cancer du sein sont le plus souvent détectées au cours de l'un de ces examens.

Les chercheurs ont constaté que les échographies constituent un moyen rapide, efficace et peu coûteux d'effectuer des examens du sein. Bien que les modalités d'imagerie se heurtent à des obstacles pour certaines patientes, comme celles présentant des seins denses ou des anomalies tissulaires, le Dr Veronica Girardi des Istituti Ospedalieri Bresciani de Brescia en Italie préconise l'utilisation de l’échographie car, par rapport à la mammographie et à l'IRM, elle s'avère être une option bien tolérée, bon marché et sûre.

Mais pour déterminer si la croissance ou l'anomalie est bénigne ou cancéreuse, les tests d'imagerie seuls peuvent ne pas suffire.

C'est là que les biopsies du sein entrent en jeu. Lorsque l'imagerie médicale s'avère insuffisante pour établir un diagnostic correct, les médecins ordonnent de pratiquer une biopsie sur la zone en question. Lors de la biopsie, certaines cellules seront prélevées de la zone du sein et seront ensuite examinées au microscope pour établir un diagnostic.

Les biopsies mammaires peuvent être pratiquées de manière chirurgicale, mais il est plus courant que la procédure soit effectuée par un radiologue de manière moins invasive en utilisant une aiguille creuse et un guidage par image. Il convient de noter qu'une biopsie à l'aiguille guidée par l'image n'a pas pour but de retirer la totalité de la lésion du sein, mais plutôt de prélever un petit échantillon de la masse ou de l'anomalie pour une analyse plus approfondie.

Les biopsies mammaires guidées par l'image sont effectuées en prélevant des échantillons d'une anomalie à l'aide d'une modalité d'imagerie médicale telle que l'IRM, l'échographie ou la mammographie. Les radiologues peuvent généralement recourir aux biopsies mammaires guidées par échographie en raison de leur facilité de mise en œuvre et de l'absence de rayonnement. Ceci constitue l'une des principales différences entre les ultrasons et les autres modalités d'imagerie telles que l'IRM et la tomodensitométrie.

Utilisations courantes des biopsies mammaires échoguidées

Les biopsies mammaires échoguidées sont souvent effectuées lorsqu'une échographie mammaire révèle une anomalie et sont connues pour être des examens très fiables.
Comme le rapporte le centre médical de l'université du Tennessee, "les procédures de biopsie mammaire permettent rarement de rater une lésion ou de sous-estimer l'étendue de la maladie présente". C'est pourquoi les médecins ont souvent recours aux biopsies du sein lorsque d'autres formes d'examen ne permettent pas à elles seules de déterminer la présence d'un cancer.
Ces anomalies comprennent, entre autres, les suivantes :

  • une masse solide suspecte 
  • une distorsion de la structure du tissu mammaire
  • une zone de changement anormal des tissus


Dans les cas où la masse peut être ressentie, le médecin peut toujours choisir d'utiliser le guidage par imagerie.

Aiguille de ponction type Chiba pour l'aspiration à l'aiguille fine

L’échoguidage est principalement utilisé dans quatre types de procédures de biopsie :

  • Aspiration à l'aiguille fine (FNA) : cette procédure utilise une très petite aiguille pour prélever du liquide ou des cellules dans la zone suspecte.

  • Aiguille à guillotine (CN) : cette procédure implique une grande aiguille creuse pour prélever un échantillon de tissu mammaire par insertion.

  • Dispositif assisté par aspiration (VAD) : le médecin utilisera un instrument alimenté par le vide pour prélever plusieurs échantillons de tissu lors de l'insertion d'une aiguille.

  • Fil de localisation : cette procédure consiste à placer un fil-guide dans la zone suspecte pour aider le chirurgien à localiser la lésion en vue d'une biopsie chirurgicale.

Comment les patientes peuvent-elles se préparer à une biopsie du sein ?

Il est recommandé aux patientes de porter des vêtements confortables et amples pour l'intervention. Les patientes devront peut-être retirer tous les vêtements et bijoux de la zone examinée. Il peut aussi leur être demandé de revêtir une blouse.

Avant la biopsie, la patiente doit informer son médecin de tous les traitements médicamenteux qu'elle prend, y compris les suppléments à base de plantes. Il lui est également recommandé d'informer le médecin de toute allergie, en particulier si la patiente est allergique à l'anesthésie. Le médecin peut conseiller à la patiente d'arrêter de prendre de l'aspirine, certains suppléments à base de plantes ou des anticoagulants trois à cinq jours avant l'intervention pour réduire le risque de saignement.

La patiente peut être sous sédatifs pendant la biopsie ; le personnel médical doit donc lui recommander d'être accompagnée d'un parent ou d'un ami qui pourra la reconduire chez elle par la suite.

Équipement utilisé lors d'une biopsie mammaire échoguidée

Au cours de la procédure un praticien en imagerie médicale, généralement un radiologue, utilisera une sonde échographique et une aiguille pour effectuer la biopsie.

Après avoir appliqué un gel stérile sur la zone à examiner, le radiologue posera la sonde sur la peau et commencera à scanner la zone. La sonde, à la fois émetteur et récepteur d’ultrasons, enregistre les changements infimes de la hauteur et de la direction du son. Ces ondes sont ensuite mesurées par l'appareil à ultrasons. Ainsi, les ondes sont converties en une image en temps réel que le radiologue peut suivre pendant qu'il effectue la procédure.

Illustration montrant un pistolet de biopsie automatique utilisé pour prélever un échantillon.
Image reproduite avec l'aimable autorisation de l'Université de Caroline du Nord - Chapel Hill

À cette fin, l'échographie fournit au clinicien une visualisation de l'emplacement de la masse mammaire ainsi que de toute distorsion ou modification anormale des tissus. Une fois que le radiologue a identifié l'emplacement de la masse, il ou elle insère l'aiguille de biopsie à travers la peau vers la cible. Lorsque l'aiguille atteint sa cible, le radiologue prélèvera alors divers échantillons de tissus pour le diagnostic.

L'imagerie échographique révèle une anomalie dans le sein.
Image reproduite avec l'aimable autorisation de RadiologyInfo.org

Dans le cas d'une biopsie chirurgicale, l'échographie peut être utilisée pour déposer un fil métallique dans la lésion afin que le chirurgien puisse localiser la zone à exciser plus facilement lors de l'intervention. Il convient de noter que le fil est placé dans la zone cible quelques heures avant l'intervention chirurgicale. La procédure guidée par l'image est utile pour les médecins car elle leur permet de visualiser en temps réel l'aiguille ou le fil de biopsie au fur et à mesure qu'il avance vers la localisation de la lésion ou de l'anomalie. Cela augmente l'efficacité et la précision de la procédure, en d'autres termes cette méthode améliore aussi bien la sécurité que le confort du patient.

Les pistolets à biopsie automatiques, tels que le MultiCore illustré ci-dessus, permettent au médecin
de retirer l'échantillon de la zone de biopsie avec un déplacement minimal des tissus.

Pour réduire le risque de contamination croisée, les médecins doivent utiliser une protection de sonde de surface stérile pour créer une barrière mécanique entre la sonde échographique et le patient. Ces protections préservent le champ stérile et protègent également la sonde et le câble en empêchant sa contamination.

En outre, le personnel médical doit nettoyer et désinfecter la sonde avec des produits adaptés tels que des sprays et des lingettes désinfectantes, avant et après chaque utilisation, afin de réduire la transmission des infections associées aux soins de santé.

Comment se déroule une biopsie mammaire échoguidée ?

Contrairement aux biopsies mammaires chirurgicales, les biopsies mammaires échoguidée sont souvent des procédures peu invasives qui sont généralement effectuées par un radiologue spécialement formé. Dans la plupart des cas, ces biopsies sont pratiquées en ambulatoire.
La patiente sera placée face à la table d'examen ou légèrement tournée sur le côté. Ensuite, le clinicien injectera un anesthésique local dans la peau. Le radiologue procédera à l'application d'un gel d’échographie stérile et utilisera la sonde pour localiser la lésion. Une fois la lésion écho-localisée, le radiologue fera une petite incision dans la peau à l'endroit où l'aiguille de biopsie sera insérée. Tout en surveillant la zone d'examen avec la sonde, le clinicien insérera l'aiguille et la fera avancer vers le site cible.

Lorsque l'aiguille aura atteint la masse, les échantillons de tissu seront prélevés en suivant l'une des trois méthodes suivantes :

  • Aspiration à l'aide d'une aiguille fine : une aiguille de calibre fin et une seringue sont utilisées pour prélever du liquide ou des groupes de cellules. La Clinique Mayo appelle la FNA le "type de biopsie mammaire le plus simple" en raison de la finesse de l'aiguille et de la rapidité de la procédure. La FNA est un moyen efficace de distinguer un kyste rempli de liquide d'une masse solide et peut aider à éviter une procédure plus invasive.

  • Biopsie automatique et semi-automatique : le clinicien active le mécanisme automatisé qui fait avancer l'aiguille et en remplit le creux (également appelé réceptacle peu profond) de "carotte" de tissu mammaire. La gaine extérieure de l'aiguille se déplace instantanément vers l'avant pour couper le tissu et le stocker dans le creux. Cette opération est répétée environ trois à six fois selon la biopsie.

  • Dispositif assisté par le vide (VAD) : Le tissu est retiré de la zone cible en utilisant la pression du vide par l'intermédiaire de l'aiguille. Ce tissu est ensuite déposé dans une chambre de prélèvement. L'aiguille n'a pas besoin d'être retirée et réinsérée car elle peut prélever plusieurs échantillons. Huit à dix échantillons de tissu sont souvent prélevés dans la zone cible.

Biopsie mammaire à l'aiguille avec échographie
Illustration montrant l'utilisation d'une aiguille centrale pour effectuer une biopsie mammaire guidée par ultrasons.
Image reproduite avec l'aimable autorisation de la Fondation Mayo pour l'éducation et la recherche médicales.

Après le prélèvement des échantillons, l'aiguille de biopsie est retirée. Le radiologue appliquera une pression pour arrêter tout saignement qui pourrait se produire après le retrait de l'aiguille et procédera ensuite au pansement de la peau. Les sutures ne sont pas nécessaires.

Les résultats seront ensuite envoyés à un laboratoire pour une analyse histologique. L'échantillon sera examiné par un pathologiste qui établira ensuite un diagnostic final.

  • Share LinkedIn
EDM Imaging 2020 - Consommables et accessoires pour l'imagerie médicale - Mentions légales
TOP