Recevoir un devis gratuit pour des produits EDM

1 Créez vous un compte gratuitement sur notre site.
2 Parcourez notre catalogue et ajoutez vos produits dans votre panier.
3 Validez votre panier et demandez un devis gratuit

En cas de problème, vous pouvez également nous contacter par téléphone ou mail.

Horaires d'ouverture de notre accueil

Lun-Ven 09h00 - 18h00
par Marc / 01/12/2017

D’après une étude menée en 2011 par Orrin I. Franko et Timothy F. Tirrell et publiée par le Journal of Medicale Systems, 85% des chirurgiens du Conseil d'Accréditation pour l'Education Médicale Supérieure (ACGME) aux Etats-Unis possèdent un smartphone et plus de 50% d'entre eux l’utilisent lors de cas cliniques.

Pourquoi utiliser un objet connecté au bloc opératoire ?

Les raisons d’utilisation d’une tablette tactile, phablette ou smartphone sont nombreuses. D'une manière générale, ces appareils sont idéals pour naviguer dans des applications. Il devient possible, sans avoir recours à un périphérique de saisie, de regarder des images, visionner des vidéos et consulter des pairs en temps réel sur des cas intéressants ou difficiles.

Les données médicales, le dossier du patient peuvent être  immédiatement accessibles dans la salle d'opération. Les informations cliniques importantes peuvent être sauvegardées pendant la chirurgie pour faciliter le compte-rendu de l’opération.

S’il peut accéder à des clichés, le praticien peut aussi prendre en temps réel images ou vidéos afin de les stocker ou les partager au fil de l’intervention ou ultérieurement.

Parmi tous ces usages, l’utilisation d’applications embarquées, spécifiques semble la plus évidente. Par exemple, le recours à la réalité virtuelle augmentée, la représentation en 3D permettent déjà de déceler des anomalies invisibles à l’œil nu. Les travaux que mènent actuellement médecins et développeurs semblent vouloir permettre l’utilisation de telles applications directement sur des écrans tactiles ou tablettes.

Des protections adaptées déjà disponibles pour les blocs opératoires

Le bloc opératoire est un lieu de travail stérile répondant à des règles strictes. Les dispositifs médicaux doivent être protégés d’une housse stérile pour limiter toute contamination. Donc, pour pouvoir utiliser ces objets connectés, il faut impérativement les  protéger avec des housses adaptées.

Auparavant, s’ils étaient introduits au bloc, les tablettes tactiles, phablettes, et téléphones étaient protégés avec des housses de protection stérile pour cassette rayons X et télécommande. Or, avec ou sans gants, ces protections non adaptées empêchaient le tactile de fonctionner correctement. Désormais, des housses stériles spécialement conçues pour ces appareils sont disponibles. Le tactile fonctionne parfaitement et la transparence de ces nouvelles protections permet de bien distinguer les détails affichés à l’écran.

Si les objets connectés arrivent progressivement dans les blocs, les caractéristiques des housses adaptées permettent d’ores et déjà de les utiliser :

- Pas besoin d’utiliser un stylet

- Fonctions tactiles préservées

- Bonne lisibilité de l’écran

Certaines prennent en compte la chaleur que peut dégager l’appareil.

Pour obtenir plus d’informations sur ces nouvelles housses de protection, programmer un essai ou recevoir un échantillon, contactez EDM Imaging.

  • Pin It
EDM Imaging 2017 - Consommables et accessoires pour l'imagerie médicale - Mentions légales
TOP