Risques d’un courant de fuite lors d’une échographie transœsophagienne

Recevoir un devis gratuit pour des produits EDM

1 Créez vous un compte gratuitement sur notre site.
2 Parcourez notre catalogue et ajoutez vos produits dans votre panier.
3 Validez votre panier et demandez un devis gratuit

En cas de problème, vous pouvez également nous contacter par téléphone ou mail.

Horaires d'ouverture de notre accueil

Lun-Ven 09h00 - 18h00
par Sebastien / 17/05/2018

La sonde d'Echographie Trans Œsophagienne, ETO, comme tout endoscope articulé, présente des risques de détérioration dus à de mauvaises manipulations (morsures, torsion..) à un stockage inadéquate ou à l’utilisation de désinfectant inadaptés et/ou trop agressif.

Certaines anomalies, associées à la non-utilisation d’une gaine de protection, peuvent être à l’origine de courant de fuite.

Quels sont les risques induits par un courant de fuite d'une sonde d'échographie trans œsophagienne?

Toutes les sondes peuvent être confrontées à un courant de fuite. Toutefois, il faut apporter plus d’attention aux sondes ETO. Lors de l’examen, ce dispositif médical est très proche du cœur humain. Dans ces conditions, un courant de fuite électrique peut devenir dangereux en provoquant un micro-choc qui pourrait conduire à une fibrillation cardiaque.

De surcroît, lorsque la sonde n’est pas protégée avec une protection adaptée, le patient peut subir des coupures, voir, une perforation de l’œsophage, une hémorragie, des brûlures ou encore une électrocution.

Comment se prémunir de ce phénomène durant une échographie trans-oesophagienne (ETO) ?

En apparence, une sonde peut ne présenter aucune défaillance. Aussi, avant toute utilisation d’une sonde échographique et plus précisément d’une sonde ETO, il est recommandé de la tester. Ce contrôle permet de s’assurer du bon état de la sonde. Il est déjà obligatoire aux Etats-Unis depuis le 31 décembre 2015.

Quelles sont les étapes du test de la sonde d'échographie ?

Pour le réaliser, il faut disposer d’un appareil de contrôle électrique, d’une sonde conductrice, d’un adaptateur pour la sonde d’échographie et d’un bassin de test.

Le contrôle s’effectue entre le nettoyage et la désinfection :

  1. Le praticien remplit le bassin test de liquide conducteur puis y immerge la sonde. En l’absence de liquide conducteur adapté à ces contrôles de courant de fuite, l’agent pour le nettoyage et la désinfection peut être utilisé à condition d’être conducteur de flux courant.
  2. Une fois la sonde immergée, son connecteur électrique est fixé à l’adaptateur.
  3. Pour finir, le praticien relie l’adaptateur à l’appareil de contrôle électrique. La sonde conductrice y sera également connectée.
  4. Si la sonde est en bon état, l’appareil de contrôle valide le test. Dans le cas contraire, une alarme visuelle ou sonore retentit.
eto sonde echographie

Pour obtenir plus de renseignements sur les dispositifs de test de courant de fuite sur les sondes ETO, utilisez ce formulaire.

  • Pin It
EDM Imaging 2017 - Consommables et accessoires pour l'imagerie médicale - Mentions légales
TOP