Recevoir un devis gratuit pour des produits EDM

1 Créez vous un compte gratuitement sur notre site.
2 Parcourez notre catalogue et ajoutez vos produits dans votre panier.
3 Validez votre panier et demandez un devis gratuit

En cas de problème, vous pouvez également nous contacter par téléphone ou mail.

Horaires d'ouverture de notre accueil

Lun-Ven 09h00 - 18h00
par Sebastien / 26/09/2017

L’échoguidage main libre est une méthode de plus en plus pratiquée lors des interventions. Grâce à la sonde d’échographie, le praticien à une meilleure vision de l’aiguille. Les risques de complications diminuent et les actes sont optimisés. Ainsi, les praticiens en formation ont un meilleur taux de réussite grâce à l’échoguidage lors de réalisation d’accès vasculaire ou d’anesthésie loco-régionale.

Il existe aujourd’hui un moyen encore plus simple et rapide de réaliser un acte sous échographie : l’échoguidage assisté. Cette méthode utilise un guide-aiguille que le praticien vient fixer, à l’aide d’un bracelet, sur la sonde d'échographie.

Comment choisir son guide endocavitaire pour sa sonde d'échographie ?

Les guides endocavitaires servent à réaliser notamment une biopsie de la prostate ou une fécondation in vitro. Ces guides n’ont pas besoin de bracelets. Ils se fixent directement sur la sonde d'échographie protégée et chaque sonde à son propre modèle de guide. Le praticien peut choisir d’utiliser un guide endocavitaire à usage unique ou réutilisable. Mais comment faire ce choix ?

Au départ, les guides étaient réutilisables. Peu à peu, les fabricants de sondes se sont mis à produire des guides endocavitaires à usage unique. Il n’existe pas forcément des guides à usage unique ou des guides réutilisables pour chaque sonde. Le praticien n’a donc pas toujours le choix. Mais quand il l’a, la règlementation française préconise d’utiliser un guide à usage unique. Ce choix est plus hygiénique pour la santé du patient et du praticien, permet de réduire les risques de contamination croisée et de passer moins de temps à nettoyer, désinfecter et stériliser entre chaque procédure.

Le guide réutilisable : des procédures plus lourdes !

En utilisant un guide réutilisable, le praticien a toute une procédure de nettoyage, désinfection et stérilisation à suivre… c’est une perte énorme de temps :

  1. Il doit jeter les composants à usage unique
  2. Utiliser un écouvillon pour nettoyer le canal du guide
  3. Plonger le guide dans un détergeant à PH neutre et enzymatique à faible mousse pendant au moins 5 minutes
  4. Brosser le dispositif pour enlever les contaminants croisés
  5. Sécher avec un tissu sec
  6. Réaliser une désinfection de haut niveau
  7. Stériliser le guide
  8. Et vérifier qu’il n’a aucun dommage

Utiliser un guide endocavitaire à usage unique est donc le meilleur choix mais ce n’est pas toujours possible de choisir ce type de guide pour sonde d'échographie.

  • Share LinkedIn
EDM Imaging 2019 - Consommables et accessoires pour l'imagerie médicale - Mentions légales
TOP