Recevoir un devis gratuit pour des produits EDM

1 Créez vous un compte gratuitement sur notre site.
2 Parcourez notre catalogue et ajoutez vos produits dans votre panier.
3 Validez votre panier et demandez un devis gratuit

En cas de problème, vous pouvez également nous contacter par téléphone ou mail.

Horaires d'ouverture de notre accueil

Lun-Ven 09h00 - 18h00
par Marc / 10/11/2017

A l’issue d’un examen réalisé avec une sonde d’échographie transoesophagienne, une désinfection doit systématiquement être réalisée. Cela permet de prévenir la transmission des agents infectieux d’un patient à l’autre. Insérées dans l’œsophage et l’estomac des patients, les sondes ETO sont exposées à des agents pathogènes provenant de la bouche et de la gorge, aux sécrétions du tractus œsogastrique et plus occasionnellement, à du sang sécrété suite à des érosions des muqueuses.

Un protocole rigoureux de désinfection est mis en place dans chaque établissement, souvent en s’appuyant sur une équipe opérationnelle d’hygiène.

Ce protocole de désinfection de sonde se décompose en 4 étapes principales

1 - A la fin de l’examen, la première vérification consiste à s’assurer que la gaine de protection de sonde est intacte en l’observant à l’œil nu ou en la remplissant d’eau. Si la gaine n’a pas été endommagée pendant la procédure, il ne sera en général requis qu’un essuyage et une désinfection de bas niveau à l’aide d’une lingette ou d’un spray validé par le fabricant de la sonde.

2 - Si la gaine a été endommagée, il convient de procéder à une désinfection de niveau intermédiaire.
Dans un service de réanimation, il existe alors une étape supplémentaire de pré-désinfection. Il est nécessaire de démonter la sonde afin de réaliser un nettoyage par immersion, irrigation des canaux, des parties creuses et brossage si besoin dans un détergent désinfectant déprotéinisant et bactéricide. Une fois nettoyée, la sonde devra être abondamment rincée pour enlever toutes traces de détergent ou de salissures. Enfin, la sonde ETO  sera bien égouttée.

3 - Il faut ensuite procéder à une désinfection intermédiaire en immergeant la sonde pendant environ 15 minutes dans un bac contenant du désinfectant. Toutefois, le temps d’immersion peut varier en fonction du désinfectant utilisé. Lors de cette étape, l’opérateur doit s’assurer que les cavités, les canaux des dispositifs et les parties creuses ou complexes soient en contact ou irrigués par la solution.

4 - Le rinçage extérieur et l’irrigation intérieure se feront à l’eau microbiologiquement maitrisée. Le séchage extérieur pourra se faire à l’aide d’un non tissé.

Si la sonde a été stockée plus de 12 heures, une nouvelle désinfection sera nécessaire.

Désinfecter une  sonde transoesophagienne est impératif, tout comme veiller à sa protection. Consultez cet article sur les bonnes pratiques pour la protection des sondes ETO.

  • Share LinkedIn
EDM Imaging 2019 - Consommables et accessoires pour l'imagerie médicale - Mentions légales
TOP