Recevoir un devis gratuit pour des produits EDM

1 Créez vous un compte gratuitement sur notre site.
2 Parcourez notre catalogue et ajoutez vos produits dans votre panier.
3 Validez votre panier et demandez un devis gratuit

En cas de problème, vous pouvez également nous contacter par téléphone ou mail.

Horaires d'ouverture de notre accueil

Lun-Ven 09h00 - 18h00
par Sebastien / 10/11/2017

L’objectif d’une échographie transoesophagienne est d’obtenir des images précises sur les zones cardiaques difficiles d’accès avec les méthodes classiques telles que l’échocardiographie trans-thoracique. Le praticien passe la sonde d'échographie par la bouche du patient afin d’atteindre le pharynx, l’œsophage puis la partie postérieur du cœur.

La composition du matériel dédié à l’ETO

La sonde utilisée pour l’ETO est composée d’un fibroscope et d’un appareil d’échocardiographie de type standard. La partie avec la sonde est équipée de deux molettes qui sont conçues pour régler l’angle de la tête et l’orienter vers plusieurs directions. Pour bien utiliser ce matériel, il convient d’adopter de bonnes pratiques afin de privilégier une protection optimale du patient et de l’équipe médicale.

La protection de la sonde

Pour éviter toute contamination, il est impératif de protéger la sonde à l’aide d’une protection de sonde adaptée et marquée CE. A cet effet, le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique du 14 décembre 2007 recommande de toujours utiliser une protection à usage unique stérile lors d’une échographie transoesophagienne.

Une protection de sonde ETO peut être proposée seule ou en kit. Le kit est généralement composé d’une protection pré-montée ou non sur applicateur, d’une seringue pré-remplie de gel, d’un cale-dents et d’un clip de fixation. La protection de sonde pré-montée sur applicateur s’avère généralement plus pratique, son utilisation est simplifiée et le risque d’asepsie se trouve limité.

Jusqu’à présent, la protection de sonde était principalement composée de latex. Or, cette matière provoque souvent des réactions allergiques. C’est pourquoi les fabricants développent maintenant des gaines de protections sans latex ou composées d’autres matériaux comme le polyisoprène, le polyéthylène ou le polyuréthane. Il est préconisé de les utiliser.

Protéger une sonde transoesophagienne est impératif. Il faut aussi veiller à sa désinfection. Consultez cet article sur les 4 étapes principales pour une bonne désinfection des sondes ETO.

  • Pin It
EDM Imaging 2017 - Consommables et accessoires pour l'imagerie médicale - Mentions légales
TOP